Espace réservé aux professionnels de santé !
En application de la loi du 29 décembre 2011 relative au renforcement de la sécurité sanitaire et des produits de santé dite loi Bertrand, je certifie être un professionnel et être ainsi autorisé à accéder à cet espace!

Numéro d'inscription au Conseil de l'Ordre :
 
 
 

28 rue Ampère, BP 28 ZI, 91430 IGNY, France - Tél: +33 1 69 41 90 28 - Fax: +33 1 60 19 32 22 contact@orthoplus.fr

  Français  English

Accueil PRODUITS Articles Scientifiques Le Twin-Block Observations - Dr W.J. CLARK

Le Twin-Block Observations - Dr W.J. CLARK


OBSERVATIONS

1- P.K. / 11 ANS - 4 MOIS

Les photographies de la face avant traitement montrent l' apparence flasque typique de beaucoup de patients présentant une Classe II Division 1 sévère. Un overjet important est souvent associé avec une position en arrière de la langue et une diminution des voies aériennes.

1- Avant traitement
2- 3 mois après la pose des TWIN-BLOCKS
3- Après 11 mois
4- 5 ans après contention


Début de traitement



Après 11mois de traitement


5 ans après contention


Ce patient présentait un surplomb de 17 mm et une occlusion distale sévère avec absence congénitale d' une deuxième prémolaire inférieure. En moins de 3 mois après le début du traitement, on peut remarquer une modification notable de la face du patient qui semble plus expressif et il y a une forte amélioration au niveau des yeux et du teint. Ces modifications physiologiques essentielles peuvent être mises au compte d' une amélioration des voies aériennes amenant un progrès de la santé générale du patient. Ces buts obtenus par le traitement ont été rapportés pour la première fois par Pierre Robin (1902) lorsqu'il a mis au point le monobloc.

Au bout de 11 mois de traitement, l'overjet était réduit à 2 mm. Les modifications de face et de profil sont illustrées à 3, 11 mois et 5 ans afin de montrer la stabilité à long terme.


2- K.C. / 11 ANS - 2 MOIS

Classe II, Division 1 associée à une arcade étroite et un encombrement des segments antérieurs supérieur et inférieur. Le premier stade du traitement a utilisé des appareils linguaux pour corriger la forme d' arcade suivi du port d' un Twin-Block. La rapide amélioration de son apparence est visible sur les photographies de profil prises immédiatement avant la pose des Twin-Blocks et deux mois plus tard.


1- Avant traitement
2- 3 mois après la pose des TWIN-BLOCKS
3- 18 mois après la contention


Une vue de profil prise 3 ans et 6 mois plus tard confirme la stabilité du traitement. L' occlusion finale est présentée 18 mois après la fin de la phase de contention.

3 J.C./ 8 ANS - 9MOIS


Ce jeune garçon, en denture mixte, présente une sévère Class II division 1 avec un overjet de 15 mm. Les rapports antéropostérieurs des dents latérales présentaient un décalage d' une cuspide et l'overbite était très augmenté avec morsure palatine des incisives inférieures 5 mm en arrière des incisives supérieures (Fig. 1).

Occlusion avant traitement Fig.1

Il n'y avait pas de compétence labiale au repos, la lèvre supérieure était courte et la lèvre inférieure passant en arrière des incisives supérieures.
En profil, le maxillaire semblait être en bonne position par rapport à la base du crâne et la mandibule était en rétrusion.
Une correction par orthopédie fonctionnelle a été réalisée par des Twin-Blocks en 14 mois de traitement (Fig. 2) après lesquels ils ont été remplacés par un plan incliné antérieur pour maintenir l' occlusion corrigée.


Début du traitement pose des Twin-Blocks Fig.2

Le plan incliné antérieur a été porté à plein temps pendant 6 mois et, par la suite, il a été porté la nuit comme appareil de contention jusqu 'à l' établissement de la denture permanente.

De légers espaces étaient alors présents en distal des canines supérieures et l'overbite était en légère augmentation à 4 mm. Les segments latéraux étaient en Classe l et l'overjet stabilisé à 3,5 mm. Les modifications du visage se sont rapidement installées au début du traitement et sont restées stables après la fin du traitement. L' occlusion a été affinée par le port sur une courte période d' un appareil fixe (Fig. 3).

14 mois après Fig.3

L' examen des incréments de croissance sur des cas individuels et consécutifs traités par la technique du Twin-Block conforte l' idée que les traitements orthopédiques fonctionnels agissent sur la croissance mandibulaire et entraînent des modifications très significatives de la croissance au cours du traitement (Clark, 1995, 2002).

Avant de décider une intervention chirurgicale pour un déséquilibre squelettique, il faut envisager la possibilité de mise en œuvre d' un traitement orthopédique fonctionnel. Si le problème reste à l' intérieur des limites du traitement, les Twin-Blocks peuvent réaliser une correction orthopédique non-chirurgicale bien mieux acceptée par le patient que l' approche chirurgie plus orthodontie.


4 ans après la contention
Fig.4

Dr W. J. CLARK

Renseignements :
Tél : +33 1 69 41 90 28  
IGNY Orthoplus


Untitled Document